En vacances doit-on prendre un siège auto dans le taxi ?

Vous partez en vacances avec votre enfant ? Le siège auto est un dispositif que vous devez avoir à votre disposition. Peu importe le véhicule qui vous conduira et le lieu où vous vous trouvez, votre bébé et vos enfants de moins de dix ans seront obligés de s’installer dans un siège auto. Les lois régissant la sécurité routière infantile sont sévères et le fait de ne pas les suivre est passible d’une forte amende. Toutefois, il semble que les taxis font exception à ces règles. Peut-on installer un siège auto dans un taxi pendant les vacances ? Tout de suite, les réponses.

Cela dépendra d’abord de la destination

Pour éviter les mauvaises surprises, il est important d’enquêter sur les lois régissant le pays de destination. Les lois concernant la sécurité infantile sur la route sont presque les mêmes dans tous les pays d’Europe. Cependant, parce que chaque pays a sa propre législation, il vaut mieux se renseigner avant de décider d’installer ou pas un siège auto dans un taxi.

Dans la plupart des pays du Sud, l’absence de siège auto au sein d’un véhicule transportant un enfant peut même sembler naturelle. S’il en est ainsi pour les voitures particulières, l’étonnement sera encore amenuisé dans les transports en commun et, notamment, dans les taxis.

En revanche, comme nous venons de le voir, les lois adoptées dans les pays d’Europe sont presque les mêmes partout. Les sièges auto, comme les produits disponibles sur cette page, suivent quasiment les mêmes normes.

Dans d’autres pays, les lois peuvent être complètement différentes de ce que nous connaissons. De fait, vous devez prendre le temps de vous renseigner avant de partir.

Enfin, si vous décidez de ne pas quitter la France pour les vacances, vous devez savoir que les taxis et les transports en commun peuvent transporter des enfants sans siège auto. En effet, dans un taxi, les enfants peuvent s’assoir devant ou derrière à leur guise et peuvent ne pas utiliser ce genre de dispositif.

taxi ancien

Alors, doit-on le faire ou non ?

Comme nous venons de le voir en amont, tout dépendra des lois qui régissent le pays de destination. En tout cas, il semble que monter dans un taxi sans siège auto, malgré le fait d’être accompagné par un enfant, est une pratique courante dans presque tous les pays du monde.

De fait, dans la plupart des cas, nous avons la possibilité de ne pas avoir recours à un siège auto. Mais, est-ce que pouvoir c’est devoir ? En effet, si nous devions le faire, ce sera uniquement pour la sécurité de nos enfants.

À l’île Maurice ou en Île-de-France, vous ne serez pas obligé d’utiliser un siège auto lorsque vous monterez dans un taxi avec votre enfant, mais faites-le quand même, car personne n’est à l’abri d’un accident. Oui ! Le fait d’être un taxi ne rend pas le véhicule indestructible et être chauffeur de taxi ne protège pas des erreurs de conduite pouvant provoquer des accidents. De fait, lors de vos déplacements en taxi pendant les vacances, prenez le temps de demander gentiment au chauffeur d’installer votre siège auto et comprenez-le s’il vous demande un petit plus pour le service qui vous a été rendu.